Mon déplacement dans les Alpes-Maritimes est l’occasion de rencontrer et de présenter aux adhérents de l’Union Patronale le projet du Rassemblement conçu avec Patrick Martin, qui porte notre candidature, et Pierre Brajeux. Une équipe à la tête du MEDEF et une nouvelle façon de travailler, comme dans nos entreprises, pour réussir les lourds chantiers de la transformation. Ces visites territoriales s’inscrivent dans la vision que nous partageons d’un MEDEF plus collégial, plus décentralisé, plus utile, plus simple et plus direct.

Après les échanges de la matinée avec le Président Philippe Renaudi et le Délégué Général Julien Riera, je déjeune et débats avec les adhérents avant d’aller à la rencontre de deux entreprises membres de l’UPE 06 qui font vivre différemment mais intensément le territoire. Un grand merci Philippe, Julien, Cédric et Pascal pour votre accueil chaleureux !

Rencontre avec les adhérents de l’Union Patronale des Alpes-Maritimes

Un MEDEF géré comme nos entreprises qui soit audacieux et à l’avant-garde de l’innovation, qui redéfinisse son mode de réflexion et de communication : c’est bien la volonté commune que je ressens à l’issue de notre échange avec les adhérents. Nous devons être influents, donner envie et prévenir la tentation de l’entre-soi. Nous devons modifier les outils et pratiques du MEDEF pour appuyer plus fortement les plaidoyers locaux qui ont des impacts concrets pour nos adhérents et qui ont aussi une incidence pour l’économie de notre pays.

L’aéroport de Nice en est une parfaite illustration. La situation topographique de la ville empêche une desserte plus dense par voie ferrée ou routière. L’accessibilité aéroportuaire est vitale. L’aéroport est le poumon économique de la ville et pourtant celui-ci est bridé par des autorisations d’ouvertures de lignes délivrées au compte-goutte et plafonnées de fait. Il y a pourtant de multiples demandes réitérées et une sous-utilisation de l’infrastructure existante. C’est un frein majeur pour l’économie niçoise par ailleurs dépendante du tourisme.

La métropolisation est également un sujet structurant pour les entreprises. L’offre de mobilité étant cruciale pour favoriser le déplacement des salariés et attirer les talents. Les nouvelles compétences économiques dévolues à l’échelle métropolitaine impliquent une coopération plus étroite entre la représentation des entreprises et les exécutifs locaux. A Nice une vraie dynamique de confiance s’est amorcée entre l’UPE 06 et la métropole. La consultation, l’écoute et le dialogue ont permis d’améliorer des projets urbains et de créer un climat de confiance propice aux investissements et à l’engagement des entreprises pour la réussite du territoire. Il y a matière à s’inspirer de ces bonnes pratiques et proposer une diffusion plus rapide de ce qui fonctionne localement à l’ensemble du réseau MEDEF.

L’UPE 06 en quelques chiffres c’est +8500 entreprises locales représentant 115 000 salariés, 900 adhérents directs, 34 branches professionnelles et 36 associations d’entrepreneurs membres. C’est également plus de 450 mandataires bénévoles présents dans 50 organismes pour défendre l’intérêt collectif des entreprises.

My Coach, l’innovation du traitement de données appliqué au sport

Jeune pousse niçoise créée en 2011 par Cédric Messina, également co-président de la French Tech Côte d’Azur, My Coach propose une solution digitale qui recueille et analyse les données des sportifs afin d’optimiser la performance des joueurs et la gestion des équipes. Bénéficiant du label « Excellence » de BPI France, My Coach a réussi deux levées de fonds (600 KEUR et 2.6 MEUR) et génère aujourd’hui 1.4 MEUR de chiffre d’affaires.

L’entreprise est implantée au sein même du Stade Allianz Riviera de Nice. Les salariés, jeunes et avec des niveaux de qualification élevés, dynamisent les multiples diversifications (sports individuels / sports collectifs, amateurs / licenciés / professionnels,…). Les données agrégées par My Coach sont évidemment d’une valeur importante. La propriété, la traçabilité, la sécurité et la monétisation de ces données sont au cœur des réflexions. Actuellement le traitement des données grâce à des capacités techniques fortes et automatisées permet de restituer des résultats immédiatement exploitables par les utilisateurs qui achètent la solutions sous forme d’abonnements.

Marineland, pédagogie et éducation pour éveiller à l’univers du monde marin

Marineland est un parc animalier spécialisé dans le monde marin qui comprend 11 dauphins. Il assure notamment des missions de recherche, de conservation et de pédagogie. Cette PME du secteur des loisirs est importante à Antibes. Elle attire un public jeune qui est sensibilisé à la biodiversité, à la protection de la nature et à l’univers du monde marin. Le parc emploie 170 permanents et jusqu’à 600 saisonniers l’été pour accueillir près de 850 000 visiteurs.

L’entreprise est aujourd’hui confrontée à un risque de mort lié à un arrêté qui interdit la reproduction des orques et des dauphins dans les parcs marins français. Situation ubuesque qui méconnaît gravement la réalité des activités de Marineland et qui aboutira à mettre en danger les dauphins et à provoquer des licenciements massifs. Le discernement doit prévaloir sur la communication politique et le MEDEF doit contribuer à relayer le combat d’entreprises menacées par un arbitraire idéologique.